Localisation

Situation
à douze kilomètres à l'ouest d'Agen, dans la plaine de la Garonne, Sérignac conserve un patrimoine intéressant avec sa place à arcades et ses maisons à colombages. On peut également y découvrir une église romane dont le clocher hélicoïdal a été conçu au XVIe siècle, ainsi que des manoirs, pigeonniers et moulins.


Photos

serignac_sur_garonne

clocher_edited.JPG

daniel_24.jpg

daniel_28.jpg

DSC00260.JPG

hivers_2007_021.jpg

serignac_vieux.jpg

vue_de_serignac_petite.jpg


Histoire

Un peu d'histoire

Autrefois appelé « Sérignac d'Agenais », la commune a un passé historique prestigieux. Elle a en effet été dans un premier temps, le fief de la maison d'Armagnac puis celui des rois de Navarre.
En 1273, les seigneurs Gaston VII, vicomte de Béarn, et Gaillard, abbé de Figeac, fondent une bastide française à l'emplacement du village pour résister aux Anglais. Plus tard, la bastide sera rattachée au domaine royal d'Henri IV.
À l'époque gallo-romaine, Sérignac était situé au milieu d'une immense forêt qui a aujourd'hui disparu, transformée en terres cultivables. Les vignobles de la commune bénéficient de l'AOC "Côtes de Buzet".

 Le clocher


de l'église Notre-Dame de Sérignac-sur-Garonne a été bâti au XVIe siècle. Il est constitué d'une flèche torse à base octogonale, recouverte d'ardoises. Ce type de clocher est unique en Aquitaine et il n'en n'existe qu'une centaine en Europe.
Les raisons de telles constructions font toujours débat. Selon la légende, cette forme hélicoïdale servirait à visser le clocher dans le ciel pour éviter qu'il ne s'effondre. D'autres pensent simplement à la volonté de certains charpentiers de réaliser des prouesses architecturales.
L'hypothèse généralement admise, démontre que le bois travaille toujours et que son sens de rotation naturel est de la gauche vers la droite. Ces clochers seraient donc, à l'origine, le fruit d'un mauvais séchage du bois de la charpente.
Quoiqu'il en soit, cette forme de clocher a connu un franc succès (il en existe plusieurs dans le bassin de la Loire). Les charpentiers des Compagnons du Tour de France doivent, parmi d'autres épreuves, réaliser la maquette d'un clocher hélicoïdal.
Le clocher de Sérignac-sur-Garonne est détruit par la foudre en 1921. Quelques habitants se regroupent en une association pour récolter les fonds nécessaires à sa restauration, et en 1989, le clocher est enfin reconstruit par des Compagnons charpentiers du Tour de France.


Les sites touristiques aux environs

L'office du Tourisme Intercommunal du Canton de Laplume se trouve sur notre commune au 7 rue Porte du Lau.

Tél : 05.53.68.30.00

 

Le tourisme à Sérignac c'est évidemment la bastide et son clocher mais aussi le canal latéral à la Garonne et la voie verte de Bordeaux à Sète. Nous vous suggérons de vous rendre sur le site www.canal-et-voie-verte.com/ afin de découvrir comment vous rendre à Sérignac autrement qu'en voiture.....

Vous trouverez à Sérignac sur Garonne une belle halte nautique (gratuite) non loin du bourg où tous les commerces vous acceuilleront avec plaisir :

L'Hôtel restaurant le prince noir www.le-prince-noir.com, Le restaurant l'Escale, le Bar Le Relais Landais, une épicerie, une boulangerie patisserie, tabac......

tous nos commerces et artisans www.serignac-sur-garonne.fr/fr/vie-economique/commercants.html

 


Informations Diverses

Mairie 2 place de l'hôtel de ville 47310 Sérignac sur Garonne

Mail : mairie(at)serignac-gne.fr

Site www.serignac-sur-garonne.fr

Tel : 05.53.68.63.54